Samedi 26 mai

Départ BLV

Après la route et un pique nique improvisé après Montpellier, arrivée à l’Hôtel Reine Amélie, installation et préparation des montures … et des chaussures.

Et déjà, quelques courageux s’élancent déjà vers Prats-de-Mollo, impatients de faire tourner le jambes et découvrir les premières pentes … près de 45 km et 550 D+.

19H : 1er briefing pour l’organisation des sorties du lendemain … et des jours à venir …


Dimanche 27 mai

Après un copieux petit déjeuner, c’est le départ vers la 1ère grande sortie, une boucle au autour d’Amélie, par Céret, le Col de Llauro, la 1ère difficulté du parcours, puis Thuir et le superbe village de Castelnou, avec son château médiéval. Là, un mur, sur 200 m, nous prévient de ce qui nous attend … Alors, ce sera très vite le besoin d’une pause pique nique … avant d’enchainer sur plus de 15 km de montée vers Caixas et St. Marzal. Il ne restera qu’à gérer le retour en descente, vers Amélie (82 Km / 1300 D+)

J.Michel et Pascal sont allés en terres espagnoles, sur des routes parfois moins faciles…


Côté féminin : le groupe dit « des filles » constitué de Véro, Agnés, Isa, Evelyne , Caty, Yves et Lulu, prend la direction de Corsavy, passage au serre de Montferrer, casse croute au Tech puis montée au col des Sous, redescente sur Prats de Mollo où nous visitons l'église en haut du village , vélo sur le dos. Lulu ayant préféré s'attaquer à Serralongue plutôt qu'au col des sous. Descente à Amélie par la vallée du Tech, soit 75 kms avec presque 1300 dénivelé +. il s'agissait du parcours N°2 « amélioré ».


Côté marcheurs, Jacques a pris les affaires en main. Avec son équipe ils sont allés randonner à partir de Serralongue, Après avoir préparer un parcours en aller/retour pour récupérer Janine, l’équipe, sauf celles qui sont resté l’accompagner ont atteint les trois tours de Marcens, tour de signalisation du moyen-âge, transmission des SMS de l’époque. 13 km , 400 D+, pour parler comme les cyclos.


Lundi 28 mai

La sortie nous emmène vers St. Laurent-de-Cerdans, avec sa fabrique d’espadrilles qui, en ravira plus d’un. Ce sera 18 km de pente douce gravie à belle allure avec les deux locomotives que sont J.Michel, Pascal et Gérard … La pluie s’est aussi invitée et ça, n’empêchera pas quelques intrépides d’aller jusqu’au col de Coustouges.

Dans la descente vers la vallée « un imposant patou » jouera avec les nerfs des premiers cyclos mais, tout se passera bien. A l’approche de la bifurcation vers Montferrer, une partie rentre directement à l’hôtel. Les plus vaillants partent sur plus 16 Km avec 750 D+. Le détour vaudra le coup avec une très sympathique rencontre avec un habitant de Corsavy. Puis ce sera une rapide descente, sur un mauvais revêtement, vers Amélie (75 Km / 1400 D+).

Après-midi nature avec la visite des Gorges de la Fou, près d’Arles/tech, les plus étroites du Monde, une curiosité géologique étonnante !


Côté féminin, direction Palalda, le Villa, puis col de Taillet, Oms, col de Llauro, St Jean Pla de Corts, Céret, retour Amélie. Crevaison de Lulu à St jean Pla de Corts, nous tournons en rond sur le vélo en attendant pour nous réchauffer. Retour par la voie verte où Evelyne fera une petite chute sans gravité lors d'un passage à gué. Parcours sous la pluie plus ou moins fine la majeure partie du temps, soit 52 kms avec 800 D+. Après-midi, visite des gorges de la Fou.


Côté marcheurs, la pluie s’annonçant dès le matin, le groupe a décidé de faire du tourisme : Castelnau, les orgues de l’Ile sur le Têt et ont filés sur Collioure, où une pluie battante les attendaient à la fin de la visite de la cité. 158 km, D+, on s’en fout, c’est le VW qui montait !


Mardi 29 mai

Ce 3ème jour, Daniel a concocté une sortie longue vers Collioure -les marcheurs y ayant fait étape la veille nous ont vanté le décor- Le départ d’Amélie se fait par la voie verte, sans difficulté, jusqu’au Boulou, puis Argelès-sur-Mer et Collioure. Pique nique sur la promenade, face à la mer et la citadelle, un beau décorum. Pour une partie, ce sera un retour direct vers Amélie. Pour les plus vaillants, il faudra gravir les pentes de la tour Madeloc, qui domine Port-Vendres, env. 10 Km et 600 D+, dans un superbe paysage de vignes … J.Michel et Pascal iront jusqu’à la tour (avec un dernier Km à près de 20%) pour partager un morceau de melon avec 2 cyclotouristes allemands.

Au retour, la troupe se scinde en plusieurs groupes, suivant des parcours différents par Laroque, Montesquieu, aux pieds du massif des Albères. Entre, Le Boulou et Céret nous seront tous bien arrosés et grêle en prime ! (127 Km et 1550 D+)

Chute de Catherine ???

Douche chaude et bière à de l’hôtel sont bienvenus.


Côté féminin, belle journée en perspective pour notre groupe, avec la visite de Castelnou à la clé. Direction llauro, Fourques, Thuir, Castelnou où Véro chute à l’arrêt devant la porte du village à cause de sa chaussure bloquée sur la pédale. Réparation de fortune avec sa crème solaire en guise de dégrippant ! Retour par le col du Fourtou, col Xatard, St Marsal et Palalda. Ouf ! L'orage nous a coursé mais pas rattrapé ! 84 kms au compteur pour 1400 D+


Côtés marcheurs, belle journée s’annonçant, c’est depuis l’hôtel que la randonnée a démarré. Après une crevaison de Claudine D, réparée avec de la menthe poivrée d’Anne, le groupe a atteint le village de Montbolo surplombant Amelie à plus de 600 m. Retour par Palalda. Nous n’avons pas attendu l’hôtel pour boire la bière. 8 km, 650 m D+




Mercredi 30 mai

Pour la majeure partie c’est repos ! Et ce n’est pas plus mal, la pluie faisant encore des siennes …

Quelques-uns en profiteront quand même pour faire tourner les jambes au dessus de Montbolo , St. Marzal. D’autres pour visiter la fabrique d’espadrilles, les tissus Catalans et la fameuse charcuterie « Chez Nou » à St. Laurent-Cerdans … J.Michel se lancera sur le tracé boueux d’un trail de 25 Km par de chemin escarpés avec plus 2500 D+, bravo !

L’après-midi c’est thalasso pour la majorité, bains et jets d’eau chaude, piscine de kaolin en suspension, une remise en forme qui tombe à pic, un bonheur !

Et pétanque disputée en soirée …


Côté féminin, petite sortie matinale avec « nos bizuts » Claudine et Hugo fragilisé par une mauvaise toux. Michèle et Guy nous accompagnent également. Direction Arles sur Tech puis direction la forge de Mitg/St Laurent de Cerdans pour attendre Serralongue. Petite grimpette jusqu'à l'église pour 3 d'entre nous, puis redescente dans la vallée du Tech pour un retour à l’hôtel aux alentours de midi. Après-midi balnéo pour la plupart de nous.



Côté marcheurs, des cyclos se sont immiscés dans le plan « Perpignan à 1€ » de Jacques. Visite de la vielle ville avec maison à colombage et des maisons bourgeoises, Resto en terrasse, apprécié de Michel et visite du palais des rois de Majorques, avec vue magnifique sur le mur d’orage arrivant.  Retour à sec, toujours pour 1€ à l’hôtel. Le Bus Mercedes avait 350 000 km, D+ à plat, avec plein de rond points.


Jeudi 31 mai

Au programme ce jeudi, c’est un circuit long avec le très beau col de Palomère, à plus de 1070 m. Le départ s’effectue en douceur, comme dimanche, vers le col de Llauro, puis Thuir, Corbère-Les-cabanes et Bouleternère.

Là, première halte et séparation en deux groupes. La menace de la pluie fait rentrer un groupe par un circuit plus court vers Boule-d’Amont, St Marzal et descente vers Amélie (90 Km et 1200 D+).

J.Michel, Pascal et Roland partent sur le circuit  prévu. A Vinça, c’est 20 km de montée régulière jusqu’au col de Palomère. Si je monte à mon rythme, J.Michel et Pascal, se disputeront l’arrivée sur le col. La vue y est magnifique, au-loin, on voit la mer sous les nuages qui sont bien bas … La descente, après La Bastide, sera pour le moins « dynamique » ; une très belle boucle (110 Km et 1650 D+)

Après-midi patrimoine avec la visite du fort Lagarde, une citadelle Vauban du XVII° siècle, dominant la ville de Prats-de-Mollo.


Côté féminin, alors là, passerons-nous les 2 chevrons ou pas ?? le groupe est indécis à la veille de cette journée, à savoir si nous passerons ce que la carte routière nous annonce « 2 chevrons » pour aller au col de Mirailles ! Au petit déjeuner, Isa écoute les avis des uns et des autres plus experts que nous à priori, elle est dubitative mais reste confiante ! Nous voilà partis direction Céret puis Maureillas, où un habitant nous rassure sur la difficulté relative du 1er col. Nous passons las Illas et enfin l’enchaînement des 2 cols Mirailles et de la Brousse distants d'à peine 2 km. Impeccable !! descente par la D13F sur Céret et retour Amélie . 58 kms pour 990 D+


Côté marcheurs, Grande journée, (merci à Catherine d’avoir accompagné Janine) escalade du col de Ares, avec une petite navette avant de partir pour laisser le VW en haut, météo oblige. Parcours sous les bois, puis les genets, pique nique dans un pré, arrivée dans les Alpages, le tout sur le rythme du pas de charge de Lulu ! Résultat pluie en haut, comme prévu et tics chez tout le monde, au plus grand bonheur de Jean Paul ! 9 km, 800 m D+.


Vendredi 1er juin

Aujourd’hui la pluie est toujours menaçante. Nous irons tous au col d’Arès. De l’autre côté c’est l’Espagne !

Le départ sera échelonné avec plusieurs groupes. Depuis Amélie c’est 36 Km de montée ! par Arles/Tech, Prats-de-Mollo. Ici après le rond-point, c’est direct vers plusieurs cols avec une pente qui sera bien ardue, par endroits … Après le col de la Seille un replat est bienvenu car, les pourcentages augmentent encore en allant vers Arès … A travers les pins, avec le soleil qui pointe, la vue est magnifique à chaque virage. Au col, chacun ira de sa photo souvenir, c’est un grand classique !

La descente jusqu’à Prats-de-Mollo sera rapide et nous croiserons les groupes en montée. Après une pause désaltérante sur la place du marché, c’est le retour vers Amélie (75 Km et 1400 D+)

Après-midi souvenir à Céret … maillot cyclo Catalan, produits locaux, etc…


Côté féminin, pour la sortie vélo groupée au col d'Arès là je passe la main à Agnés ou Véro, Jean mi et moi prenons la direction de Montalba avec 2 petites ascensions dans des gorges très sympas. 30 km A/R avec +700D. Retour à l’hôtel pour un départ à midi, petit crochet par Collioure et sa plage. Les Debussy nous rejoignent en terrasse de café + emplettes dans les ruelles. Les Descombes rentrent à Bourg lès Valence dans la soirée de vendredi.


Côté marcheurs, parcours à plat, sur la voie verte, le long du Tech jusqu’à Arles sur Tech, puis le groupe se sépare, et une partie monte, monte, monte très haut : chapelle de San Engracias à 650 m, un paysage Ardéchois. Descente rapide à Amélie, mais finalement pas assez, car la pluie nous a rattrapée, un ¼ d’heure avant d’arriver en ville.  …


Un très agréable séjour préparé par J. Pierre, pour découvrir les contreforts pyrénéens et le Vallespir, une région historique des Pyrénées-Orientales, qui relie Le Boulou au col d’Arès, par la vallée du Tech. Malgré une météo parfois capricieuse, c’est plus de 470 km et près de 7000 D+, une superbe semaine !


Roland, Jacques et Catherine

☞ Les Photos../../../../Photos_Amelie_2018.htmlshapeimage_3_link_0